Merck aurait tué 120.000 personnes avec le Vioxx !

Un rapide extrait du livre de Peter C Gøzsche (Billet 1 et Billet 2) qui me laisse songeur

« Combien de patients Merck a-t-il tué avec le Vioxx (rofecoxib) du fait de thrombose ? Dans son essai sur les adénomes colorectaux, Merck estima les événements thrombotiques et il y avait 1,5 fois plus de cas d’infarctus du myocarde, de mort subite cardiaque ou d’AVC sous rofecoxib que sous placebo pour 100 patients traités (1). Plus de 80 millions de patients ont été traités avec rofecoxib et, puisque 10% des événements de ce type sont mortels, une estimation brute est que le rofecoxib a tué environ 120.000 personnes. Les patients étaient traités 2,4 ans en moyenne et, comme de nombreux patients en pratique clinique sont traités sur des périodes plus courtes, ceci pourrait être surestimé. Quoiqu’il en soit, d’autres facteurs tendent vers une sous-estimation : seuls les événements se produisant au plus tard deux semaines après l’arrêt du traitement étaient pris en compte et les patients n’avaient que 59 ans en moyenne et un faible niveau de risque thrombotique. Merck n’incluait que des patients avec un taux de risque thrombotique inhabituellement bas. Par exemple, les patients Medicare du Tenesse traités par rofecoxib en pratique clinique présentaient un profil de risque d’infarctus du myocarde 8 fois plus important que les patients des essais thérapeutiques de Merk (2). Je pense donc, considérant également que les patients arthritiques sont habituellement traités pendant des années avec des AINS, que mon estimation de 120.000 morts à cause d’accidents thrombotiques est réaliste. De plus Vioxx a tué des milliers de patients du fait de complications ulcéreuses.

En 2006 j’ai vu une publicité télévisée aux USA sur CNN qui se terminait par une voix grave disant « Merk, là où les patients viennent d’abord ». Je ne pouvais m’empêcher de penser : « Merk, là où les patients meurent d’abord ». .»

… A suivre

(1) Bresalier RS, Sandler RS, Quan H, et al. Cardiovascular events associated with rofecoxib in a colorectal adenoma chemoprevention trial. N Engl J Med 2005; 352: 1092-102

(2) Jüni P, Nartey L, Reuchenbach S, et al. Risk of cardiovascular events and rofecoxib; cumulative meta-analysis. Lancet. 2004; 364: 2021-9

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Merck aurait tué 120.000 personnes avec le Vioxx ! »

  1. Ping : Médicaments mortels et crime organisé (4) | Chroniques d'un jeune médecin quinquagénaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s